SEPTIÈME PARTIE  :

Pas de beauté artistique sans beauté morale,

 sans compassion pour les plus pauvres.


 Enfin il y a un aspect important de l'Art chrétien, lié à son charisme missionnaire dont je n'ai pas parlé jusque là parce qu'il fallait avant, en dévoiler ses fondements. S'il se dit missionnaire, il se dit lié avec tous les missionnaires de l’Église particulièrement, ceux qui œuvrent au milieu des plus pauvres. Donc cette communauté d'artistes aura fondamentalement un aspect caritatif.

 Dieu est Beau parce qu'Il est Bon ! C'est pourquoi, nos pauvres élans de solidarité, notre piètre compassion doit être reliée au Cœur de Jésus par les sacrements pour être illuminer par la grâce divine.  L’Église n'est pas une fédérations d'ONG ou associations humanitaires ou sociales mais la Voix prophétique de l’Œuvre de Dieu en Jésus-Christ !

Ce n'est donc pas l'Art pour l'Art, mais bien « l'Art au service de Dieu et de son Amour ! » Ce qui donne à l'artiste chrétien, son caractère prophétique.

 C'est pour cela que les artistes chrétiens sont de véritables missionnaires, et c'est pourquoi, je demande à l’Église de nous  « protéger », de nous aider à promouvoir notre charisme, qu'elle retrouve sa « bienveillance » envers les artistes chrétiens qui ont tant honoré le beau Nom de Jésus durant tant de siècles. Je la conjure de ne pas laisser tarir en elle les forces vives de la grâce artistique.

 Je sais qu'il y a assez de frères et sœurs chrétiens qui ont le souci des artistes, alors je vous appelle à vous engager avec nous, artistes chrétiens et de former ensemble cette communauté de mécènes sans qui l'Art ne peut germer. Ainsi cette communauté chrétienne donnera un témoignage beau et bon en devenant un signe de la miséricorde de Dieu. On aurait presque envie de dire AMEN, n'est ce pas ?

 Ainsi, grâce à cette fraternité de mécènes et la « protection » de l’Église, nous pourrons proposer et organiser dans tous les doyennés et les paroisses, des plus pauvres au plus riches, un mini festival chrétien, à peu de frais. Grâce à la Fondation et au talent des artistes, nous pourrons proposer une manifestation de grande qualité artistique et spirituelle et avoir une vraie portée culturelle.


Concrètement, proposer dans les paroisses et Doyennés, de mini festivals chrétien et animation spirituelle :

 Ce mini festival chrétien, se déroulerait du Mercredi au Dimanche après midi : Nous pourrions par exemple proposer dans une configuration de base en collaboration avec un missionnaire, un mini festival pour l’aider dans sa mission :

 Par exemple mon ami Dom Dominique YOU Évêque de CONCÉIÇAO Do ARAGUAIA, état du PARA dans le sud de l’AMAZONIE au Brésil, l’on pourrait proposer :

Le mercredi soir : concert de musique classique orgue et violon,

Le jeudi soir : spectacle théâtral

Le vendredi : veillée de chants chrétiens, et de chants brésiliens,

Le samedi soir : animation de la Messe, suivit d’un petit repas fraternel et à 20h30 conférence de l’Évêque brésilien Dom Dominique YOU ou un témoignage d’un acteur du travail qui se fait chez eux.

Le dimanche : animation de la Messe, suivit d’un verre de l’amitié et au revoir !

La communauté d’artistes constitue l’ossature du festival mais rien n’empêche d’inviter d’autres artistes ou groupes pour enrichir ce festival chrétien! Par exemple inviter un peintre pour une exposition, un écrivain chrétien pour présenter son livre, une chorale locale etc...

 En fait ce que nous proposons est une « animation spirituelle » avec tous les chrétiens qui veulent s’engager dans la « Nouvelle Évangélisation  » au cœur de leur secteur paroissial. On peut proposer cette animation spirituelle aussi d’un weekend à l’autre, une semaine entière, des rencontres de prières, chapelet, adoration, retraite spirituelle etc… Vous avez compris ce que l’Association propose va bien au delà d’un simple festival artistique mais bien un événement culturel, cultuel et artistique, bref ce que nous appelons :  

 une « Épiphanie artistique », véritable animation spirituelle chrétienne, qui ne peut qu’enrichir et apporter du baume au cœur à tous !