« L'ART oui ! Mais pour quelle mission ? »  


INTRODUCTION : L’Art au service de Dieu, au service de la « Nouvelle Évangélisation. »


 Bonjour, je m'appelle Carlito, je suis un artiste chrétien, guitariste classique de formation et depuis près de 30 ans je chante mes propres compositions mais surtout les poèmes de Saint Louis-Marie GRIGNION de MONTFORT que j'ai mis en musique. Je donne des concerts dans les paroisses de France et de Suisse romande, tout en animant les messes dominicales. Je suis aussi fondateur de l'Association Saint Louis-Marie.


 Tout d'abord, je veux faire une conférence sur l'Art chrétien proprement dit, particulièrement la musique et vous montrer combien celui-ci est un élément fondamental et intrinsèque à notre Foi depuis toujours, et vous orienter vers ce que nous appelons aujourd'hui, la « Nouvelle Évangélisation », promue par les derniers Papes.


 Petite précision, bien que l'expression "Nouvelle Évangélisation" exprime un certain effort de "nouveauté", cela ne veut pas dire rupture avec le passé qui ferait table rase de toutes les merveilles de grâces que nos frères et sœurs chrétiens nous ont léguées par l'Offrande de leur vie. Ce serait faire une offense à la divine Providence que de persister dans cette "amnésie et dévoiement intellectuel ."


 Pour l'Association Saint Louis-Marie, cette "Nouvelle Évangélisation" va prendre forme à travers une "nouvelle vision" de concevoir et promouvoir l'Art au service de Dieu : nouvelle actualisation de celui-ci au cœur de l’Église.  C'est la raison pour laquelle l'Association décrira à travers cette conférence, sa re-définition des termes et concepts de vocation artistique chrétienne, de productions, de mécène, de culture chrétienne etc..., leur donner une nouvelle forme pour mieux comprendre les rouages de l'Art chrétien aujourd’hui. Aussi beaucoup de gens aiment l'Art, sont fascinés, touchés par ses apparats et en ont souvent un attachement presque fétichiste, oubliant que c'est l'artiste qui en est le « géniteur ». Oui ce constat peut paraître navrant : beaucoup aiment l'Art mais ignorent et dédaignent l'artiste s'il n'est pas dans « les feux de la rampes! » Pourtant sans lui, il n'y a pas d'Art, tout simplement. En cause, l'industrie de l'Art qui a mis entre l'artiste et son public, entre les chrétiens et l’artiste un personnage assez symptomatique, le producteur, reléguant ainsi le mécène aux oubliettes. C'est pourquoi l'Association veut aider les chrétiens à retrouver et promouvoir cette « bienveillance donnée par Dieu aux artistes » de tout temps à travers le regard du mécène qui contrairement au producteur respecte fondamentalement la vocation artistique. Tout cela va se concrétiser à travers un projet que nous avons intitulé "L'Art au service de Dieu", projet qui consiste à reprendre les œuvres du passé afin de les réactualiser mais aussi à prendre du neuf et s’en inspirer afin  d’offrir une opportunité de grâces artistiques et culturelles pour aujourd'hui : " Créer une nouvelle Épiphanie artistique ", c'est à dire créer un espace culturel où Dieu pourra se manifester à travers le talent artistique, car Il aime le bel Art et les artistes.


 La question que doit se poser les chrétiens est celle-ci : « Est-ce que nous devons proposer une culture chrétienne qui procède du monde ou celle inspirée de notre longue tradition artistique ? » Je trouve cette question très pertinente, il faut savoir discerner et bien choisir : entre une culture qui se modèle sur l'esprit du monde mercantile, idolâtre ou bien une culture chrétienne qui proclame l’Évangile dans la communion de son Esprit ? Entre une culture qui nous asservit au monde et à ses maximes ou bien une démarche spirituelle libre et joyeuse qui se met au service de la Sagesse évangélique ? Entre une démarche qui se sert de Dieu pour se glorifier ou celle qui loue Dieu et l'adore humblement ?


 En fait l'artiste chrétien n'est pas un demi dieu que l'on doit propulser vers une gloire « fantoche » mais il est un « artisan de la Beauté divine », il est au service de la proclamation de notre Foi, il est le « porte voix » du missionnaire, du prédicateur, de la paroisse, de la catéchèse, bref de la louange due à notre Dieu, il est au service de la Mission, de l’Évangélisation ! Il est surtout le témoin de l’immanence divine qui est BEAU, BON et VRAI, témoin de Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme, le « plus bel enfant des hommes ! »