INTRODUCTION de CARLITO


  En lisant le « Traité de la vraie dévotion » de saint Louis-Marie GRIGNION de MONTFORT, j'ai été surpris de l'attrait irrésistible, presque effréné que ce petit livret produisit sur moi.

 Comme les évangiles, il possède un goût divin, exquis qui peut nous rendre ivre, d'un bonheur ineffable et divin qui nous entraîne vers des profondeurs que notre cœur ne soupçonnait pas.

 Loin de nous éloigner ou remplacer les Écritures Saintes, au contraire, il nous y plonge car tout le long de son Traité, saint Louis-Marie nous donne des références bibliques abondantes nous plongeant aussi dans la parole des pères de l’Église et des saints etc... nous montrant par là, la solidité de sa mystique et de sa théologie. Je compris d'un seul coup la richesse inouïe du lien que nous pouvons tisser avec Marie, la Mère de Jésus-Christ, grâce à cette « pseudo-révélation » que nous dévoile ce grand saint. D'ailleurs, je ne suis pas le seul à avoir fait cette expérience spirituelle, qui marque toute notre vie chrétienne. A Jésus par Marie, petite phrase lapidaire mais qui regorge tant de grâces, comme un petit caillou que quelqu'un jette sur le bord de notre chemin et qui en tombant, soudain, nous révèle un océan jusque là ignoré, parce que trop distrait et aveuglé ! Par ce petit livret Saint Louis-Marie nous invite à recentrer notre regard sur Marie mais à la manière des trois Personnes de la Très Sainte Trinité. En effet, c'est le Père qui a envoyé l'ange Gabriel vers la plus humble de Ses créatures, pour réaliser ce miracle unique: Emmanuel, Dieu avec nous, le Verbe, le Fils Unique de Dieu s'est fait chair dans le sein de Marie grâce à la puissance vivifiante de l'Esprit-Saint !

 Entrons dans l'Ombre de l'Esprit-Saint et écoutons, observons : « Réjouis-toi Marie, comblée de grâce pleine de grâce ! »

 A l'Annonce de ces termes Marie fût troublée, et à juste titre ! D'abords parce qu'étant la plus humble, elle s'entend dire qu'elle est « pleine de grâce », terme pourtant réservé seulement au Messie, l'Oint du seigneur ! Alors qu'elle n'est qu'une pauvre petite fille d’Israël ! Nous sommes à la limite de l'hérésie, mais elle sait que l'Ange qui lui dit « Salut pleine de grâce ! » vient de Dieu, elle accepte et son cœur tressaille d'allégresse mais cela vient contrarier ses plans, pense-t-elle « Mais comment cela se fera t-il puisque je ne connais point dhomme ? »

 Surprenante question puisqu'elle est déjà marié et tous les couples savent très bien comment on fait des enfants ? Cela ne vient donc pas d'une ignorance de « comment fait-on un enfant, ce qui serait inquiétant pour un couple mais alors pourquoi cette question ? En fait cette question dévoile un secret que Dieu Seul pouvait connaître, parce que Joseph et Marie avaient décidé de vivre dans l'abstinence et la chasteté pour se consacrer à Dieu Seul. C'est donc dans ce contexte que Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu l'Esprit-Saint pris l'initiative de faire irruption au cœur de la relation exceptionnelle de ce saint couple ! Non seulement Dieu, ne vient pas contrarier leur désir ou leur vœu mais au contraire, Il y prend part en l'augmentant en grâce et dignité.

 Lorsque Saint Joseph apprenant que Marie était enceinte, on peut le comprendre qu'il fut lui aussi troublé mais il eut lui aussi sa propre visitation qui dissipa tous scrupules ou gênes. Certains mystiques disent même que  Saint Joseph voulait répudier Marie non pas qu'il avait des soupçons sur sa sainteté mais surtout qu'il ne se sentait pas à la hauteur de la mission, qu'il se sentait indigne d'être auprès d'une si grande créature. Je trouve cette pensée très belle et juste ! Ceci dit, à son tour il accepta et tous d'eux, Marie et Joseph formaient aux vues des hommes de son temps un véritable couple et l'enfant Jésus qui naîtra au sein de leur foyer, l'enfant légitime de leur union, et quelle union ?!? Marie, reconnue pleinement mère et Joseph, pleinement père, la Révélation chrétienne et la Tradition nous apprennent qu'en plus d'être pleinement parents de Jésus, Marie fut pleinement Vierge sous la protection virginale de son époux ! Ainsi, on est loin du mythe de la vierge qui est «  prise  » par un demi-dieu ou un dieu prenant l'apparence d'un homme afin d'engendrer un autre demi-dieu etc... Marie et Joseph sont appelés à servir une fécondité nouvelle, qui se réalisera par la parfaite Offrande de Jésus-Christ à Son Père, dans le sein de Marie dans un premier temps puis dans la jubilation de l'Esprit-Saint, au sein du foyer à Nazareth, puis passera sans détour par la Croix et que Jésus-Christ lui-même confirmera : « Femme, voici ton fils, Jean, Voici ta Mère ! »

 Grâce à la disponibilité de Saint Joseph et à la coopération de Marie, surtout grâce à l'Offrande de leur vie à Jésus-Christ, l'Incarnation du Verbe de Dieu échappe et de loin à la conception des mythes. En fait il n'y a aucun secret ou mystère insondable dans cette événement, car il s agit bien d'un acte historique qui entre dans l'histoire réelle de l'humanité comme la découverte du feu par les hommes qui bouleversa et changea radicalement leur vie.

 Tous les récits mythiques des naissances des dieux ont la même structure de fond, les personnages et les faits sont montés de toute pièce tandis que le récit de l'Incarnation du Verbe de Dieu est construit non comme un mythe mais un récit historique, un fait unique ! Il y a dans ce mystère une telle lumière qu'il faut à la fois beaucoup d'humilité et beaucoup de sagesse pour comprendre en vérité que Dieu l'a réellement fait !  On peut douter que Dieu soit derrière tout cela, que Marie fut enceinte par l’opération du Saint-Esprit mais Marie, Joseph et Jésus ont bel et bien existé et les apôtres ont certifiés par leur vie du Mystère chrétien : Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai Homme !

 Pour en revenir au « traité de la Vraie Dévotion » saint Louis-Marie nous plonge dans cette  plénitude de grâce, de ce foyer ordinaire et unique que fut la Sainte Famille, marqué par la présence de Dieu ! Famille si ordinaire de Nazareth, mais cellule matrice de la nouvelle création dont Marie sera la Femme, la Mère, la nouvelle Eve qui engendrera tous les enfants de Dieu par grâce que Jésus-Christ a obtenu par nature, par les mérites infinis de son incarnation, de sa mort et de sa résurrection ! Nous sommes là, au seuil d'une nouvelle création. « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » disait Jésus-Christ dans son Évangile. Le traité de la Vraie Dévotion est une vive exhortation à y répondre promptement, cette nouvelle conversion demande une collaboration étroite avec la grâce divine car nous ne sommes pas que des terriens, des vermisseaux mais des héritiers du Royaume des Cieux, nous sommes des enfants de Dieu, par notre baptême nous recevons le pouvoir de le devenir, comme le dit saint Jean l’Évangéliste : 12 « Mais tous ceux qui lont reçu, ceux qui croient en son nom, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. 13 Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme : ils sont nés de Dieu. » Saint Louis-Marie nous donne son secret pour répondre à l'appel divin de notre sanctification et ce secret, c'est le secret de Marie qu'il dit tenir du Très-Haut, que l'Esprit-Saint lui a insufflé et qu'il a pratiqué durant toute sa vie ! D'ailleurs, il serait dommageable de découvrir ce secret A Jésus par Marie, sans connaître les bienfaits et les fruits produits dans la vie de ce grand saint, car c'est un grand saint et un prophète qui parle au nom de Dieu et de Notre très Sainte Mère Marie.