CONCLUSION  :

Vers une "Épiphanie de la Beauté", ou une manifestation de Dieu par la Beauté.

Enjeu de la culture chrétienne :

Toute culture ou expression artistique chrétienne qui ne porte pas en elle le souci de la Mission, le caractère prophétique de l'annonce du Royaume des cieux est une imposture, une usurpatrice que l'on doit dénoncer et évacuer de la Maison du Seigneur et remettre à sa place. Il y a donc bien une culture chrétienne qui a toutes les apparences de l'Art chrétien mais qui ne vit pas de son Esprit. Dans le ministère de l'Art au service de Dieu, c'est le charisme prophétique qui doit régner et non un esprit mondain ou humaniste. En d'autre terme, le vrai choix n’est pas entre l’Art sacré ou l’art profane mais entre l’artiste serviteur de Dieu ou l’artiste au service de sa propre gloire; entre l’artiste, artisan du bel Art ou le cabotin qui ne fait que singer celui-ci ! Entre un authentique serviteur de la Mission ou un usurpateur?

 Je voudrais aussi rendre hommage à Jean-Paul II pour sa belle lettre aux artistes et je finirais par Benoit XVI qui le 06 novembre 2010, durant son voyage en Espagne, s'exprimait ainsi : « ….Dans l’Église, depuis le début, même dans la grande modestie et la pauvreté de l'époque des persécutions, l'art, la peinture, l'expression du salut de Dieu dans les images du monde, le chant, et plus tard, les bâtiments, tout cela est constitutif de l'Église et le demeure à jamais. Ainsi, l'Église a été la mère des arts pendant des siècles et des siècles, le grand trésor de l'art, la musique, l'architecture, la peinture, est né de la foi dans l'Église. …nous devons tout faire afin qu'aujourd'hui encore, la foi s'exprime dans un art véritable ... ».

 Tout est ici bien dit, bien exprimé par Benoit XVI ! Les bons esprits se rassemblent car j’en arrive à la même définition de la chose artistique dans l’Église. « Nous devons tout faire » dit-il, eh bien c’est notre « petit faire » que nous voulons apporter avec ce projet « L’Art au service de Dieu ».

 Dans cette conclusion, je veux reprendre l'appel au mécénat artistique qui est la seule vraie réponse au charisme prophétique de l'Art chrétien.



 Devenir mécène du projet de l'Association Saint Louis-Marie :

« L'ART AU SERVICE DE DIEU »


Le mécénat est le sang de l’Art

 Pour concrétiser ce que demande le Seigneur à travers la bouche des Papes, concrétiser ce lien fraternel de l’Église avec les artistes, je vous invite à devenir mécènes de ce projet artistique que je veux développer au sein de l'Association Saint Louis-Marie. Mais qui peut devenir mécène ? Tous les chrétiens, aisés ou pas, par leur fraternité et leur amour de Jésus et de Son royaume, peuvent aider et contribuer à la manifestation d'une vraie « Épiphanie de la Beauté » dans la culture d'aujourd'hui.  

 Traditionnellement, le mécène est une personne riche, aisée, qui soutient l'artiste avec son argent pour l'amour de l'Art, ce qui est bien, mais car nous voulons développer un mécénat profondément chrétien et non seulement mondain, un mécénat profondément enraciné dans la Sagesse de l’Évangile. Nous n'avons aucun mépris pour les riches et les personnes aisées qui ont soutenus l'Art et sont souvent mécènes encore aujourd'hui. Nous les en remercions de tout cœur de contribuer durant des siècles à l'élaboration d'un grand Art sublime que l'on dénomme "classique" dans le langage générique. Si durant des siècles, la divine Providence utilisa des riches et des bourgeois pour élaborer un Art Sacré sublime mais aussi profane, j'invite Celle-ci à collaborer avec notre Association, pour rassembler quelques mécènes riches et aisés afin d'élargir cette vocation au "mécénat spécifiquement chrétien et missionnaire". Nous voulons nous désengoncer de ce schéma, du mécène riche, pour en extraire l'esprit et proposer cette « vocation au mécénat, à la grande majorité des chrétiens », remettre les choses à leur place et retrouver l'HARMONIE de la culture chrétienne.

 Nous voulons inculquer chez les catholiques, l'esprit du mécénat chrétien que l'on soit riche, aisé ou moyennement fourni financièrement. Ce que nous voulons réellement, c'est un mécène qui partage le même souci que Dieu : collaborer à l'Œuvre de Jésus-Christ parmi les hommes à travers l'expression de l'Art. Pour le dire autrement, ce que nous recherchons, n'est pas votre argent d'abords mais votre soutien "fraternel chrétien". L'esprit du mécénat chrétien que nous voulons inculquer, n'est pas "obsessionnellement" l'amour de la beauté artistique, aussi riche et virtuose soit-elle, mais celui de l' amour de Jésus parce qu'Il est "le plus beau des enfants des hommes", notre divine inspiration. Pour être un bon mécène chrétien, il faut être un bon chrétien, c'est à dire que l'on consacre son argent pour un projet saint et très utile pour l’Évangélisation. Nous voulons promouvoir un ART qui soit vraiment au service de Dieu, enraciné solidement dans la grâce et la Foi en Jésus-Christ, se mettre à Son service ! Fondamentalement l'Art chrétien est contemplatif ! Pourquoi ne retrouverions-nous pas une « véritable spiritualité artistique chrétienne » et ainsi consolider en nous une vive conscience de la vocation artistique au service de Dieu ?


L'autre synonyme du mécène est le "protecteur". C'est pourquoi il faut mettre l'Art chrétien à l'abri de toutes les déviations liées à sa fonction : le mettre sous le regard de Dieu et Lui consacrer afin qu'il soit vraiment à Son service, promu par la Sagesse de l’Évangile et non par un esprit mercantile ou mondain. Seul l'esprit du mécène est capable de donner à l'Art sa véritable dimension d'autant plus s'il se veut être chrétien. Nous disons même que l'Art chrétien ne peut exister que par un esprit de mécène chrétien et le mettre à l'abri de toutes les déviations mondaines. Ainsi nous pourrons créer un groupe d'artistes consacrés à l’Évangélisation, désengoncé de toutes vues mondaines et proposer un Art libre de toutes idéologies, un Art pour tous, modeste, au cœur de la cité par et dans les paroisses et doyennés, bref, un Art complètement au service de l’Évangile, un vrai Art, pleinement chrétien !

 En effet soutenir notre projet artistique "l'Art au service de Dieu" est facile pour beaucoup de chrétiens qui peuvent aisément donner et s'engager avec nous dans l’Évangélisation par l'Art. Donc, nous recherchons de riches chrétiens, aisés certes, mais surtout engager tous ceux qui gagnent bien leur vie et qui sont sensibles à cet apostolat de l'Art. L’Association Saint Louis-Marie aura en son sein tout d'abord des mécènes : l'on devient mécène en donnant au moins 160€/an. Nous invitons ceux qui ne peuvent pas donner cette somme, à faire un petit don de 5, 10, 15 20€, etc…enfin il y aura ceux qui veulent être associer à ce projet en le faisant connaître et en nous aidant concrètement comme l'organisation de concerts par exemple ou autre, ceux-ci  seront nos « mécènes d'honneurs ». Mais tous nous formerons une communauté de mécènes chrétiens, une fraternité au Nom de Jésus-Christ afin de faire jaillir une véritable « épiphanie artistique » !  

 L'Art authentiquement chrétien est beau parce qu'il reflète la plénitude de grâce qui émane de la personne de Jésus-Christ, il est doux, bon parce qu'il est lié à tous les missionnaires qui manifestent la Bonté divine envers tous les pécheurs et particulièrement envers les plus pauvres. Enfin Il nous plonge dans la plénitude de la Vérité qui libère l'homme de toutes oppressions et atteintes à sa dignité et se rend capable de rejoindre par son aura, la culture d'aujourd'hui malgré toutes sortes de résistances et persécutions.


La plénitude artistique conjuguée avec la plénitude spirituelle produisent une plénitude culturelle

à condition que l'on assume pleinement la vocation artistique.

L'ART authentiquement chrétien

a des racines profondes et ne doit pas se soumettre au caprice de la mode ou susceptibilité de la populace.

Par sa dignité de collaborateur de la grâce divine, l’Art éduque les âmes à se recueillir devant Dieu !

Il édifie l'homme intérieur, le sort de sa suffisance et de son égoïsme naturel, en l'introduisant dans la

 communion de l’Église.


Sa source a besoin d'une structure comme d'une Fondation car sans son aide efficace, elle se dévoie et se tarie.


Sans l'Art, la Foi a un grand mal à s'exprimer, elle devient très vite, « une voix sans saveur, ni grandeur » comme le disait Paul VI, dans son expression culturelle. Sans l'ART, la Foi perd un de ses alliés puissants pour un dialogue naturel avec le monde. C'est pourquoi, le mécène est un des piliers de l'Art chrétien qui le « protège » de l'oppressant esprit mercantile qui le rend esclave.


L'ART authentique doit nous libérer et édifier en chacun de nous

 les vertus théologales

de la Foi, de l'Espérance et de la Charité !

Seul l'esprit du mécène chrétien est capable et apte à créer

et soutenir l'ART inspiré et voulu par Dieu.