AVANT PROPOS - BLOG LE PRECURSEUR - saintlouismarie.fr

Aller au contenu

Menu principal :

AVANT PROPOS

saintlouismarie.fr
Publié par dans Eglise Catholique ·
    
OBEISSANCE
Association Saint Louis-Marie fondée par Carlito http://saintlouismarie.fr/

 Je suis catholique et compte le rester malgré les critiques et ma grande déception concernant la hièrarchie en générale ......... le Seigneur a gardé en moi, un esprit filiale et respectueux envers les pasteurs institués par l'Esprit-Saint mais il a aussi mis en moi un esprit critique. En résumé, je vis une obéissance vraie et réelle sans concession, je les révère mais " je ne les suivraient pas dans leurs erreurs". Je ne les rejette pas et ne me couperais pas de l'Eglise à cause de leur déviation concernant la vraie doctrine catholique que beaucoup trop de "pasteurs" et de catholiques galvaudent. C'est même par obéissance que j'ose parler ouvertement sans compromission coupable ........

Denis Crouan, président de l'association Pro Liturgia .......... rappelle que : L'obéissance filiale à nos pasteurs "doit être éclairée", surtout quand la hiérarchie de l'Eglise se met visiblement en conflit avec le Christ et avec "ce que le pape, les conciles, et toute la tradition des évêques jusqu'à nous nous ont enseigné" :
« [...] L'obéissance dans l’Eglise est certainement fondamentale, mais cette obéissance doit être éclairée : c’est une obéissance filiale, une obéissance de la foi.
 
L'obéissance [des fidèles] aux évêques, au Pape, au Concile ne doit pas être passive mais véritablement illuminée par la foi, et le premier devoir de toute la hiérarchie est de la leur communiquer et de l’entretenir.
Lorsqu’il y a des défaillances individuelles ou même collectives de la part de ceux qui dans l’Eglise sont responsables avant tout de la foi, ce n’est pas du tout une infidélité de la part des fidèles mais au contraire une marque de fidélité de critiquer et de ne pas accepter ce qu’enseigne tel prêtre ou même tel évêque ou un groupe d’évêques, lorsqu'il est clair que cela est en contradiction avec ce que le Pape, les conciles, et toute la tradition des évêques jusqu’à nous ont enseigné.
 
L’obéissance des fidèles doit donc toujours être une obéissance éclairée et une obéissance [...] qui s'adresse, à travers les hommes, au Christ seul. Et lorsque des hommes qui représentent le Christ se mettent visiblement en conflit avec Lui, avec toute la tradition de l’Eglise et avec ceux qui en sont les représentants les plus assurés aujourd’hui même, il n’y a pas à hésiter à leur résister, à leur résister respectueusement d’abord, et s'ils ne comprennent pas ou n'acceptent pas ces critiques, à leur résister fermement et en face [...] » (P. Louis BOUYER, Le métier de théologien, Paris, 1979, pp. 141-142)

Voilà c'est clair et net : je voudrais dire à nos pasteurs, que ce n'est pas parce que nous sommes de simples brebis que nous sommes sans cervelle, alors je les exhorte à rester vigilents et qu'ils n'oublient pas qu'ils sont serviteurs et non les maîtres, car le vrai "pharisien" est celui qui falsifie la Parole de Jésus et non celui qui Lui est fidèle !

Carlito



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu